Les étapes de la fabrication du vin

Voici les grandes étapes de la fabrication de vin à partir de trousses de vinification. Vous verrez ainsi comme il est facile de faire du bon vin. Cela ne vous demandera que quelques heures de votre temps.

1- Première fermentation ou fermentation primaire

La fermentation primaire constitue le premier pas de la vinification à partir des trousses à vin. À cette étape, vous devez simplement mélanger le jus de votre nécessaire à vin, l’eau et le contenu du sachet #2 fourni avec votre trousse à vin. Vous devrez faire un contrôle de la densité et mesurer la température. Il vous suffira ensuite d’ajouter la levure et d’attendre de 5 à 7 jours que la densité atteigne celle indiquée sur votre feuillet d’instructions.

2- Fermentation secondaire
Une fois la densité désirée atteinte, il vous faudra soutirer (transférer) votre moût dans une tourie propre et stérile et laisser reposer pour environ 10 jours. Cette étape ne prendra que quelques minutes de votre temps.

3- Stabilisation

La troisième étape a pour but de stabiliser et clarifier votre vin. On vous demandera de mélanger les sachets #3 et #4 à de l’eau, d’ajouter le mélange au vin, de bien brasser pendant quelques minutes, puis d’ajouter l’agent de clarification #5 et de brasser encore quelques minutes avant de laisser le tout reposer pendant 8 jours.

registre_vinestrie_48

boutonpng_50

4- Clarification et embouteillage

La quatrième et dernière étape est celle de l’embouteillage. Une fois votre vin limpide, il est recommandé de le filtrer avant de l’embouteiller. Notre conseillé chez Vinestrie vous guidera pour cette opération.

Votre vin est finalement prêt à être dégusté!

NB: Cette description sommaire des étapes de vinification n’est qu’à titre indicatif.

VOUS DEVEZ TOUJOURS SUIVRE LES INSTRUCTIONS DÉTAILLÉES DU FABRICANT FOURNIES AVEC VOTRE TROUSSE À VIN.

Fabrication du vin à base de fruits

Voici les grandes étapes de la fabrication de vin à partir de fruits. Vous verrez ainsi comme il est facile de faire du bon vin. Cela ne vous demandera que quelques heures de votre temps.

Charte Campden

Pour 4 à 11.5 litres

1 Campden au départ

1 à la stabilisation

1/2 à l’embouteillage

Pour 16 à 23 litres

2 Campden au départ

2 à la stabilisation

1 à l’embouteillage

N.B. : Les recettes suivantes ont toutes été préparées dans des cruches de quatre litres.  Multiplier les ingrédients par le nombre de litres de vin produit, excepté la levure.  Il est plus amusant de faire plusieurs petites recettes que d’en faire une grosse.  Le nombre d’essais permet de varier les ingrédients pour donner un goût qui plaît vraiment.

Vin de bleuet

1 kg de bleuets

2 tasses de sucre granulé

1 litre de jus de raisin blanc

2 ½ pilules Campden

½ c. à thé de nourriture à levure

¼ c. à thé d’enzyme pectique

1 sachet de levure

1/4 c. à thé de sorbate de potassium

1. PRÉPARATION DU MOÛT / FERMENTATION PRIMAIRE

  • Dans deux litres d’eau, faire bouillir les bleuets pendant une heure.  Couler le jus et verser dans une cruche de quatre litres.
  • Ajouter le jus de raisin, le sucre, une pilule Campden, la nourriture de levure, l’enzyme pectique. Bien brasser.
  • Laisser refroidir le moût entre 20⁰C et 24⁰C (70-75⁰F).
  • Mesurer la densité, vous devriez obtenir une lecture entre 1.085 et 1.090
  • Ajouter la levure en la soupoudrant et brasser légèrement
  • Laisser fermenter de 3 à 7 jours jusqu’à l’obtention d’une densité de 1.010-1.015
  • Enfoncer le chapeau dans le moût en brassant légèrement 2 fois par jour, ceci fournira de l’oxygène aux levures et permettra une bonne fermentation.

2. FERMENTATION SECONDAIRE / 1er SOUTIRAGE

  • Densité requise 1.010 – 1.015 ou moins
  • Presser les fruits et soutirer soigneusement le moût dans une cruche ou tourie propre et stérille en prenant soin de ne pas déranger le dépôt.  Au besoin, ajouter de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2pouces) du goulot.
  • Fermer la cruche ou la tourie d’un bouchon et d’une bonde à demi remplie d’eau sulfitée.
  • Laisser reposer 3 semaines dans un endroit où la température demeurera stable 20-24 C (70-75 F).

3. 2ième SOUTIRAGE / STABILISATION

  • Densité requise 0.996 ou moins.
  • Soutiré le vin dans une autre cruche ou tourie. Éviter de déranger le dépôt.
  • Dissoudre 1/4 c. à thé de sorbate de potassium + une tablette Campden (voir charte) dans un peu de vin.  Verser cette solution dans la cruche ou tourie selon le cas et brasser.
  • S’assurer que le contenant soit bien rempli ; compléter avec de l’eau bouillie si nécessaire.
  • Laisser reposer 1 1/2 mois.

4. 3ième SOUTIRAGE / CLARIFICATION

  • Soutirer le vin à nouveau, le laisser reposer 11/2 mois
  • Bien remplir la cruche ou tourie avec de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2 pouces) du goulot.

5. FILTRATION / EMBOUTEILLAGE

  • Avant la mise en bouteille, prélever un échantillon de vin dans une coupe et vous assurer qu’il est limpide. Si le vin est encore voilé, le laisser reposer pour quelques semaines supplémentaires.  S’il est limpide, procéder à la filtration et à l’embouteillage de votre vin.
  • Dans ce dernier cas, il faut ajuster le SO2 une dernière fois en ajoutant une 1/2 ou 1 tablette campden selon les quantités de vin produit (voir charte ci-haut).
  • Laisser vieillir entre 6 et 12 mois.

Vin de cerise

2 kg de cerises

3 tasses de sucre granulé

50 g de racine de gingembre

2 ½  pilules campden

½ c. à thé de nourriture de levure

¼ c. à thé d’enzyme pectique

1 sachet de levure

1/4 c. à thé de sorbate de potassium

1. PRÉPARATION DU MOÛT / FERMENTATION PRIMAIRE

  • Pendant une heure, faire bouillir les cerises avec la racine de gingembre à feu doux dans trois litres d’eau.
  • Couler le jus, ajouter le sucre et brasser pour le faire fondre.
  • Laisser refroidir le moût entre 20⁰C et 24⁰C (70-75⁰F).
  • Ajouter une pilule Campden, la nourriture de levure, l’enzyme pectique et la levure. Bien brasser.

2. FERMENTATION SECONDAIRE / 1er SOUTIRAGE

  • Densité requise 1.010 – 1.015 ou moins
  • Presser les fruits et soutirer soigneusement le moût dans une cruche ou tourie propre et stérille en prenant soin de ne pas déranger le dépôt.  Au besoin, ajouter de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2pouces) du goulot.
  • Fermer la cruche ou la tourie d’un bouchon et d’une bonde à demi remplie d’eau sulfitée.
  • Laisser reposer 3 semaines dans un endroit où la température demeurera stable 20-24 C (70-75 F).

3. 2ième SOUTIRAGE / STABILISATION

  • Densité requise 0.996 ou moins.
  • Soutiré le vin dans une autre cruche ou tourie. Éviter de déranger le dépôt.
  • Dissoudre 1/4 c. à thé de sorbate de potassium + une tablette Campden (voir charte) dans un peu de vin.  Verser cette solution dans la cruche ou tourie selon le cas et brasser.
  • S’assurer que le contenant soit bien rempli ; compléter avec de l’eau bouillie si nécessaire.
  • Laisser reposer 1 1/2 mois.

4. 3ième SOUTIRAGE / CLARIFICATION

  • Soutirer le vin à nouveau, le laisser reposer 11/2 mois
  • Bien remplir la cruche ou tourie avec de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2 pouces) du goulot.

5. FILTRATION / EMBOUTEILLAGE

  • Avant la mise en bouteille, prélever un échantillon de vin dans une coupe et vous assurer qu’il est limpide. Si le vin est encore voilé, le laisser reposer pour quelques semaines supplémentaires.  S’il est limpide, procéder à la filtration et à l’embouteillage de votre vin.
  • Dans ce dernier cas, il faut ajuster le SO2 une dernière fois en ajoutant une 1/2 ou 1 tablette campden selon les quantités de vin produit (voir charte ci-haut).
  • Laisser vieillir entre 6 et 12 mois.

 

Hydromel

1 litre de miel

3 litres d’eau

2 ½  pilules campden

½ c. à thé de nourriture de levure

¼ c. à thé d’enzyme pectique

1 sachet de levure

1/4 c. à thé de sorbate de potassium

1. PRÉPARATION DU MOÛT / FERMENTATION PRIMAIRE

  • Faire bouillir le miel à feu doux dans trois litres d’eau pendant 20 minutes.  Le miel non pasteurisé, s’il n’est pas bouilli, à des propriétés qui arrêtent toute fermentation.
  • Laisser refroidir le moût entre 20⁰C et 24⁰C (70-75⁰F). Verser dans une cruche de quatre litres.
  • Ajouter une pilule Campden, la nourriture de levure, l’enzyme pectique et la levure. Bien brasser.

2. FERMENTATION SECONDAIRE / 1er SOUTIRAGE

  • Densité requise 1.010 – 1.015 ou moins
  • Presser les fruits et soutirer soigneusement le moût dans une cruche ou tourie propre et stérille en prenant soin de ne pas déranger le dépôt.  Au besoin, ajouter de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2pouces) du goulot.
  • Fermer la cruche ou la tourie d’un bouchon et d’une bonde à demi remplie d’eau sulfitée.
  • Laisser reposer 3 semaines dans un endroit où la température demeurera stable 20-24 C (70-75 F).

3. 2ième SOUTIRAGE / STABILISATION

  • Densité requise 0.996 ou moins.
  • Soutiré le vin dans une autre cruche ou tourie. Éviter de déranger le dépôt.
  • Dissoudre 1/4 c. à thé de sorbate de potassium + une tablette Campden (voir charte) dans un peu de vin.  Verser cette solution dans la cruche ou tourie selon le cas et brasser.
  • S’assurer que le contenant soit bien rempli ; compléter avec de l’eau bouillie si nécessaire.
  • Laisser reposer 1 1/2 mois.

4. 3ième SOUTIRAGE / CLARIFICATION

  • Soutirer le vin à nouveau, le laisser reposer 11/2 mois
  • Bien remplir la cruche ou tourie avec de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2 pouces) du goulot.

5. FILTRATION / EMBOUTEILLAGE

  • Avant la mise en bouteille, prélever un échantillon de vin dans une coupe et vous assurer qu’il est limpide. Si le vin est encore voilé, le laisser reposer pour quelques semaines supplémentaires.  S’il est limpide, procéder à la filtration et à l’embouteillage de votre vin.
  • Dans ce dernier cas, il faut ajuster le SO2 une dernière fois en ajoutant une 1/2 ou 1 tablette campden selon les quantités de vin produit (voir charte ci-haut).
  • Laisser vieillir entre 6 et 12 mois.

 

Vin de pomme

3 litres de jus de pomme

3 tasses de sucre granulé

2 ½  pilules campden

½ c. à thé de nourriture de levure

¼ c. à thé d’enzyme pectique

1 sachet de levure

1/4 c. à thé de sorbate de potassium

1. PRÉPARATION DU MOÛT / FERMENTATION PRIMAIRE

  • Mettre le jus dans une cruche de quatre litres, ajouter le sucre, une pilule Campden, la nourriture de levure, l’enzyme pectique et la levure. Bien brasser.

2. FERMENTATION SECONDAIRE / 1er SOUTIRAGE

  • Densité requise 1.010 – 1.015 ou moins
  • Presser les fruits et soutirer soigneusement le moût dans une cruche ou tourie propre et stérille en prenant soin de ne pas déranger le dépôt.  Au besoin, ajouter de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2pouces) du goulot.
  • Fermer la cruche ou la tourie d’un bouchon et d’une bonde à demi remplie d’eau sulfitée.
  • Laisser reposer 3 semaines dans un endroit où la température demeurera stable 20-24 C (70-75 F).

3. 2ième SOUTIRAGE / STABILISATION

  • Densité requise 0.996 ou moins.
  • Soutiré le vin dans une autre cruche ou tourie. Éviter de déranger le dépôt.
  • Dissoudre 1/4 c. à thé de sorbate de potassium + une tablette Campden (voir charte) dans un peu de vin.  Verser cette solution dans la cruche ou tourie selon le cas et brasser.
  • S’assurer que le contenant soit bien rempli ; compléter avec de l’eau bouillie si nécessaire.
  • Laisser reposer 1 1/2 mois.

4. 3ième SOUTIRAGE / CLARIFICATION

  • Soutirer le vin à nouveau, le laisser reposer 11/2 mois
  • Bien remplir la cruche ou tourie avec de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2 pouces) du goulot.

5. FILTRATION / EMBOUTEILLAGE

  • Avant la mise en bouteille, prélever un échantillon de vin dans une coupe et vous assurer qu’il est limpide. Si le vin est encore voilé, le laisser reposer pour quelques semaines supplémentaires.  S’il est limpide, procéder à la filtration et à l’embouteillage de votre vin.
  • Dans ce dernier cas, il faut ajuster le SO2 une dernière fois en ajoutant une 1/2 ou 1 tablette campden selon les quantités de vin produit (voir charte ci-haut).
  • Laisser vieillir entre 6 et 12 mois.

 

Vin de raisin

3 litres de jus de raisin

3 tasses de sucre granulé

2 ½  pilules campden

½ c. à thé de nourriture de levure

¼ c. à thé d’enzyme pectique

1 sachet de levure

1/4 c. à thé de sorbate de potassium

1. PRÉPARATION DU MOÛT / FERMENTATION PRIMAIRE

  • Mettre le jus dans une cruche de quatre litres, ajouter le sucre, une pilule Campden, la nourriture de levure, l’enzyme pectique et la levure. Bien brasser.

2. FERMENTATION SECONDAIRE / 1er SOUTIRAGE

  • Densité requise 1.010 – 1.015 ou moins
  • Presser les fruits et soutirer soigneusement le moût dans une cruche ou tourie propre et stérille en prenant soin de ne pas déranger le dépôt.  Au besoin, ajouter de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2pouces) du goulot.
  • Fermer la cruche ou la tourie d’un bouchon et d’une bonde à demi remplie d’eau sulfitée.
  • Laisser reposer 3 semaines dans un endroit où la température demeurera stable 20-24 C (70-75 F).

3. 2ième SOUTIRAGE / STABILISATION

  • Densité requise 0.996 ou moins.
  • Soutiré le vin dans une autre cruche ou tourie. Éviter de déranger le dépôt.
  • Dissoudre 1/4 c. à thé de sorbate de potassium + une tablette Campden (voir charte) dans un peu de vin.  Verser cette solution dans la cruche ou tourie selon le cas et brasser.
  • S’assurer que le contenant soit bien rempli ; compléter avec de l’eau bouillie si nécessaire.
  • Laisser reposer 1 1/2 mois.

4. 3ième SOUTIRAGE / CLARIFICATION

  • Soutirer le vin à nouveau, le laisser reposer 11/2 mois
  • Bien remplir la cruche ou tourie avec de l’eau bouillie jusqu’à 5 cm (2 pouces) du goulot.

5. FILTRATION / EMBOUTEILLAGE

  • Avant la mise en bouteille, prélever un échantillon de vin dans une coupe et vous assurer qu’il est limpide. Si le vin est encore voilé, le laisser reposer pour quelques semaines supplémentaires.  S’il est limpide, procéder à la filtration et à l’embouteillage de votre vin.
  • Dans ce dernier cas, il faut ajuster le SO2 une dernière fois en ajoutant une 1/2 ou 1 tablette campden selon les quantités de vin produit (voir charte ci-haut).
  • Laisser vieillir entre 6 et 12 mois.